Groupes et comités d'entreprises

Les Insolites

L’Hôtel de la Marine
Siège de l’état-major de la Marine nationale, joyaux de l’architecture du XVIIIe siècle dominant la place de la Concorde, l’Hôtel de la Marine vous invite à l’éblouissement dans le faste de ses salons. Un bâtiment à découvrir rapidement tant son avenir est incertain.


Parcours du frisson au Marais
Une visite de quartier tout en intrigues policières historiques. Crimes crapuleux, disparitions, empoisonnements et duels... Laissez-vous guider sur les plus beaux lieux du Marais par la petite histoire...


La Pitié-Salpetrière
Devenu le plus vaste établissement hospitalier de Paris, la Pitié-Salpétrière, ancien Arsenal de Louis XIII, transformé en prison pour les pauvres, les femmes de mauvaise vie ou les folles.. De la « maison de force » de Manon Lescot au « plus grand lupanar d'Europe », les tribulations de cet établissement sauront vous surprendre.. La visite sera l'occasion d'évoquer les découvertes des grands médecins de ce lieu : Tenon, Pinel et Charcot mais également de découvrir la chapelle de Libéral Bruant, trésor baroque, l'un des plus beaux monuments de Paris.


Les Masques au Musée du Quai Branly
La Visite des Masques au musée du Quai Branly permet de découvrir l’ensemble des collections permanentes du musée tout en conservant pour fil directeur l’une des expressions sociales et artistiques les plus signifiantes pour les civilisations dites « primitives » : en effet l’on s’étonnera de la grande variété des masques depuis les masques funéraires aux masques d’ignames, en passant par les masques à flûtes…


Les Berges de Seine
Les berges de la Seine ont été, de tous temps, lieu d’effervescence et d’activité pour de nombreux travailleurs tirant partie de la rivière. Au fil des siècles, ces métiers se sont transformés, ont parfois disparus, remplacés par d’autres, et sont tombés dans l’oubli. Qui connaît aujourd’hui les avaleurs de nefs et autres chableurs de pertuis ? Que sont devenus les débardeurs tant moqués par Daumier ? Du Pont Neuf au Pont Marie, le long de l'île de la Cité et de l'ïle Saint Louis, crieurs, déchireurs et autres poules d’eau seront remis à l’honneur….


Les Œuvres Scandaleuses au Musée d’Orsay
Beaucoup de révolutions artistiques sont nées au musée d’Orsay, mais quelles œuvres ont le plus créées le scandale ? De L’Origine du Monde de Courbet au Déjeuner sur l’Herbe de Manet en passant pas La Femme Piquée par un serpent de Clésinger, vous saurez tout sur les secrets des œuvres les plus controversées du XIXe siècle.


Le Petit Hôtel Bourrienne
Le Petit hôtel Bourrienne est le seul hôtel particulier visible ayant conservé son décor et son mobilier de style Directoire : un appartement exceptionnel où vécurent Madame Hamelin, « le plus grand polisson de France », et Bourrienne, secrétaire et ami de Bonaparte. Un joyau, classé Monument historique depuis 1921, à découvrir au cœur du quartier de la Nouvelle France.


La Goutte d'Or
Véritable visite insolite d'un quartier emblématique de l'Assommoir de Zola au XIXe siècle, il est aujourd'hui attachant pour la diversité des cultures qui s'y côtoient. Surprenant également d’y découvrir des lieux à l’aspect encore campagnard, un ancien cinéma revisité, du vin parisien venant de Bourgogne et bien d’autres choses inattendues qui pimenteront la visite.


Le Musée Bourdelle
Dans les jardins et les ateliers où Antoine Bourdelle (1861-1929) a vécu et travaillé, le musée Bourdelle héberge, outre de nombreux et précieux documents d'archives, l'œuvre sculpté, graphique et photographique de Bourdelle tout comme une partie de sa collection personnelle, où figurent des œuvres de Rodin, Carrière, Puvis de Chavannes, Ingres et Delacroix mais aussi des copies d'œuvres médiévales et grecques. Un havre de paix et de sérénité à découvrir au cœur de Montparnasse.


Le Louvre Royal et Impérial
Parcours dans l'aile Richelieu avec la visite des cours Puget et Marly et leurs sculptures « royales », des appartements de Napoléon III et de la galerie Médicis de Rubens…


Les Catacombes
Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets des catacombes de Paris ? C’est à la lampe de poche que se racontera l’aventure exceptionnelle des anciennes carrières de Paris transformées au XVIII e siècle en lieu de repos éternel pour plus de 6 millions de parisiens.


La Nouvelle Athènes
Dans le 9e arrondissement de Paris se dévoile la Nouvelle Athènes en suivant les pas des artistes qui ont façonné ce quartier autour de l'église Notre-Dame de Lorette. La place Saint Georges, le Musée de la vie romantique ou le square d'Orléans ; chaque coin de rue, chaque façade plonge le promeneur au cœur du Paris « romantique » du XIXe siècle.


Le Val de Grâce
Fastueux ermitage d’Anne d’Autriche, témoignage de sa dévotion après la naissance du futur Louis XIV, attendue depuis 21 ans.. Au coeur d'une des abbayes les plus florissantes du XVIIe s'élève l'église élaborée par François Mansart, entre classicisme français et baroque italien. Une église fastueusement décorée, aux voûtes toutes ciselées, toute parée de marbres et surmontée de la somptueuse coupole peinte par Mignard.
Un chef d’œuvre d’architecture, de sculpture et de peinture réunies.


L’Hôtel de la Païva
L'hôtel de la Païva abrite le Travellers Club depuis 1903, et n'ouvre que rarement ses portes. Le dernier hôtel particulier de la seconde moitié du XIXe siècle qui subsiste sur la plus belle avenue du monde, les Champs Elysées; lève le voile sur sa première propriétaire, une  sulfureuse et aventurière russe mariée plusieurs fois à des multimillionnaires...


Saint André des Arts
Déambulation entre passages piétonniers et cafés célèbres, à la recherche du calme des cours et courettes des hôtels particuliers du XVIIe et XVIIIe siècles : lieux privilégiés où ont habité favorites royales comme des grandes figures de la Révolution française. Plus mystérieux encore, les vestiges de la muraille de Philippe Auguste, toujours bien dissimulés, se révèleront peu à peu tout au long du parcours.


La Grande Mosquée de Paris
Edifice cultuel et culturel, construit dans un style hispano-mauresque dans les années 1920 et dont le somptueux décor a été entièrement réalisé par des artisans d’Afrique du Nord avec des matériaux traditionnels…Un lieu de prière, de recueillement et de détente à découvrir absolument.


Le Portrait au Musée du Louvre
Des premiers portraits de profil issus des médailles romaines aux magnifiques portraits royaux en passant par le portrait le plus célèbre de l’histoire de l’art, vous saurez tout sur l’évolution d’un genre et les œuvres majeures du Musée du Louvre qui le représentent.


Balade autour de l’Exposition Universelle de 1900
Paris s’est embellie au fur et à mesure de ses expositions universelles : celle de 1889 bien sûr qui a vu naître le monument le plus célèbre de la capitale mais aussi celle de 1900 à l’origine de bâtiments prestigieux comme le Pont Alexandre III, la gare d’Orsay, le Grand et le Petit Palais… C’est au cours d’une balade en extérieur que se découvrent l’histoire de ces  expositions universelles et leurs réalisations.


Les Femmes artistes au Musée d’Orsay
Une visite entre sculpture et peinture pour découvrir ou redécouvrir les œuvres majeures des plus grandes femmes artistes du XIXe et XXe siècle présentées au musée d’Orsay : Camille Claudel, Rosa Bonheur, Berthe Morisot…


Le Château de Vincennes et sa Sainte-Chapelle
Le château de Vincennes est la seule résidence d'un souverain du Moyen Age qui soit conservée en France. C'est pour cette raison et pour la riche et longue histoire de ce lieu que le château de Vincennes fait partie désormais des grands classiques à ne pas manquer : Saint-Louis, Charles V, Louis XIV, mais aussi Diderot, le Marquis de Sade sont passés entre ces murs.
>> Bon marcheurs recommandés.


L'hôtel de Lauzun
Au cœur de l'Ile Saint Louis, un des derniers hôtels particuliers du Grand siècle, ayant conservé des décors d'origine : plafonds « à la française », boiseries et peintures… mais gare  aux farces de l'insolent duc de Lauzun et à « l'électricité intellectuelle» des brillants membres du club des Haschischins !!


Circuit découverte au Musée du Quai Branly
A travers une muséographie originale, le musée dédié aux « arts premiers » présente ses collections variées : masques océaniens, textiles orientaux, sculptures africaines, orfèvrerie précolombienne… Les œuvres présentées permettront d'appréhender les relations entre les hommes et leurs ancêtres, les hommes et leurs dieux, ainsi que les cérémonies d'initiés...


Le Temple
S'il ne reste aucun monument de l'ancien enclos des Templiers, le quartier a néanmoins gardé les marques du passage des chevaliers  comme à l’église Sainte-Elisabeth ou à l’emplacement de l’ancien donjon du Temple (qui servit de prison à la famille royale pendant la Révolution).
La visite du marché des enfants rouges ainsi que du quartier inachevé d'Henri IV permettra de comprendre l’évolution d’un quartier chargé d’histoire.


La Galerie Impressionniste au Musée d’Orsay
Autour de la toile emblématique du Déjeuner sur l’herbe de Manet, la galerie des Impressionnistes du Musée d’Orsay dévoile la plus grande collection au monde du mouvement révolutionnaire du XIXe siècle : Monet, Renoir, Pissarro, Sisley, Degas, Cézanne ont tous participé par leurs expériences picturales à l’évolution de l’art et des mentalités.


Le Musée Cognac-Jay
La collection du musée Cognacq-Jay a été réunie entre 1900 et 1925 par l'homme d'affaires Ernest Cognacq et son épouse Marie-Louise Jay. Fondateur des grands magasins de la Samaritaine, le couple consacra une partie de sa fortune à acheter des œuvres et des objets d'art, avec une prédilection pour le XVIIIe siècle français. A sa mort (1928), Ernest Cognacq fit don de cette collection à la Ville de Paris.
Le musée présente un ensemble de peintures et de sculptures de qualité où les grands artistes (Lemoyne, Chardin, Fragonard) voisinent avec des maîtres moins connus (Lavreince, Saly). Des boiseries, des meubles et des objets d'art décoratif évoquent le cadre de vie de la société élégante.


Sports et jeux dans l’Antiquité au Musée du Louvre
Dans la vie des Grecs et des Romains, le jeu est toujours associé à l’enseignement, et même s’il est souvent perçu comme caractéristique de l’âge enfantin, les adultes n’étaient pas privés de toute activité ludique et d’exercice physique.
Sculptures, statues, vases peints, yoyos, dés, osselets, cerceaux mais aussi concours de musique ou exploits sportifs.. sans parler des Jeux Olympiques, les collections du Louvre  dévoilent cet univers amusant. A vous de jouer !


Les Grands Boulevards
Les grands boulevards, ancienne enceinte militaire de Paris, à la limite entre ville et campagne, conquirent au XIXe siècle une foule de Parisiens fascinés par l’animation régnant autour des cafés, des spectacles en plein air et des théâtres.
Visite guidée sur les pas des Muscadins, gandins et autres Merveilleuses à la découverte des lieux de distraction qui ont fait le succès de cette promenade : le Grand Rex, l’Opéra Comique, la Maison Dorée où l’on mangeait la meilleure côtelette de Paris et le Café Anglais, le plus couru d’Europe sous le Second Empire…


L’Hôtel Nissim de Camondo
Cette demeure est aujourd’hui le seul témoignage conservé dans son intégrité qui permette de comprendre le fonctionnement d’une maison particulière de la plaine Monceau. Cette propriété ayant appartenue au comte Moïse de Camondo présente une collection de mobilier et d’objets du XVIIIe siècle exceptionnelle à Paris.


Une Journée sur la Commune de Paris
Pour revivre les événements qui ont marqué Paris de mars à mai 1871, une journée sur les pas des communards (possibilité de faire cette journée en métro) afin de mieux comprendre cette partie de l’histoire française si marquante pour la Ville de Paris et certains de ses quartiers : Montmartre, Belleville et le Père-Lachaise…


L’espace Dali
Au cœur de Montmartre, l’espace Dalí présente l’unique exposition permanente en France intégralement consacrée au maître du surréalisme, et plus particulièrement à ses sculptures et gravures.
Dans cet espace on voyage dans un monde fantasmagorique et on découvre plus de 300 œuvres qui ont fait de Salvador Dalí l’un des artistes majeurs du XXe siècle.


Avant l’Impressionnisme au Musée d’Orsay : Théorie et pratique : l’art officiel au temps des Impressionnistes
L’art français du XIXe siècle est pris dans le carcan très académique du Salon, enfermé par des pratiques anciennes et la propagande politique. Scandales, luttes et intrigues au Salon permettront de voir éclore l’influence de nouvelles théories sur les couleurs, de nouvelles inventions (lithographie, photographie..). La tentation de l’exotisme, enfin, transforma la peinture encore bien loin de l’Impressionnisme, qualifié alors « d’effroyable spectacle de la vanité humaine s’égarant jusqu’à la démence »…


L’hôtel de Soubise
Le plus bel hôtel particulier de style « rocaille » conservé à Paris : appartements du prince et de la princesse rivaliseront de fastes pour vous éblouir.
Psyché, Danaé et  autres personnages mythologiques se raconteront sur les murs des chambres et salons des propriétaires des lieux.


La Nouvelle France
Au coeur du Xe arrondissement, l'ancien Chemin des Poissonniers, transformé en Faubourg au XVIIe siècle, prend le nom de Nouvelle France. Un quartier qui se développa par la suite sur l'enclos Saint Lazare, autour de l'église Saint-Vincent-de-Paul, et avec l'ambition de faire de cet endroit un quartier luxueux, nouveau Faubourg St-Germain rive droite.
Derrière les nombreuses et belles façades d'hôtels particuliers se cachent d'anciennes messageries, léproseries ou prisons (dont celle qui accueillit Mata Hari..)


 
Les Bonnes Visites © 2011 - All rights reserved - www.lesbonnesvisites.fr

 

Email : lesbonnesvisites@gmail.com

 

Partner website: Guide du tourisme en France